Be_A translator

And a happy one!

Je n’ai pas pu résister : ce matin, j’ai envoyé un message non confidentiel pour participer à un jeu gratuit, sans gains ni bonus à la clé et, ma foi, assez honnête sur le principe. Je n’ai rien à cacher. La preuve en image :

TT banquier suisse

Sans contrefaçon, c’est la première fois que je suis complice d’un Trending Topic sur Twitter (), ou pour parler vrai, que je participe aux tendances du jour sur ce réseau social, pour autant que je me souvienne. J’ai des mots-dièse habituels, d’ailleurs cités sur mon profil et liés aux sujets qui nous passionnent, nous traducteurs indépendants : , , , , , . De manière générale, je suis l’actualité plutôt que je ne la commente, sauf pour quelques jeux de mots — Twitter en regorge (d’ailleurs, ils auraient pu lui mettre un jabot rouge, ça aurait bien reflété comment la toile peut s’enflammer à coup de polémiques). Et je programme habituellement mes tweets. Même si je reconnais avoir un penchant pour ce réseau en particulier (la limite de caractères imposée invite à la créativité et exige une rédaction épurée), je ne suis pas connectée en continu, loin de là. Mais je l’utilise suffisamment pour être un twittos dans le vent…

Les titres de film des autres twittos sont vraiment très drôles, voire carrément décapants (bon, bien sûr, ça n’était pas très difficile comme jeu). Quant à ma proposition, elle reste très modeste. Et très gentille. Et ne me satisfait pas. En même temps, j’utilise Twitter pour travailler, je ne peux pas passer ma journée à m’amuser ni saturer mon profil de tweets inopportuns et j’ai gazouillé ça à la va-vite. Mais il faudra tout de même y remédier ; les banquiers suisses fraudeurs ne peuvent s’en tirer à aussi bon compte. Je passe aux aveux : dans le même genre, le mot-dièse  donne des résultats tout aussi intéressants. Alors, j’ai récidivé :

Hervética

 

(Cliquez pour agrandir | « C’est sûr qu’il va falloir une nouvelle police ayant du caractère ! »)

Ça m’a donné une idée de nouvelle traduction pour « Trending Topic » : je propose « Remets une pièce ». Plutôt fort à propos pour des banquiers, non ?

Quant à la multirécidive, ça donne ça :

Récidive

(Cliquez pour agrandir)

De source sûre, l’actualité interpelle et la raison de ces gazouillis est qu’un traducteur spécialisé dans le domaine financier ne saurait y être insensible à cette actualité, vite relayée en tendances souvent « second degré ». Et encore moins, s’il a assisté à la dernière Université d’été de la traduction financière, organisée par la SFT à Bruxelles (sur Twitter : #UETF14 !)*. Je publierai à nouveau bientôt cette chronique à cette adresse. L’ancienne adresse du blog est encore accessible, mais plus pour très longtemps, et cette chronique fait partie des billets à mettre à la une. Le sujet de l’évasion fiscale en Suisse y avait été abordé notamment par La femme qui en savait vraiment trop (sauf que là, ça n’est pas un titre de fiction) et avait alimenté la réflexion bien au-delà de la pause-café. Je ne dois pas être la seule à avoir une pensée pour elle ces jours-ci.

Ni à me dire que SwissLeaks et Offshore Leaks risquent bien d’être des (les ?) sujets tendances dans les traductions financières au cours des prochaines semaines. Reste à voir ce qu’on en fera. L’industrie risque une nouvelle fois d’imposer le diktat de l’anglais, en d’autres termes de filer à l’anglaise et d’envoyer le traducteur aller se faire voir chez les Grecs. Enfin, pardonnez-moi l’expression : ça n’est déjà plus tendance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :